mercredi 13 novembre 2013

EatWith, la cuisine du monde à la carte



EatWith est une start-up créée en 2012 par Guy Michlin et Shemer Schwartz, deux gourmets voyageurs qui ont eu l’idée de créer une plateforme communautaire autour de la gastronomie. C'est lors d'un voyage en Crête en 2010 que ce projet a germé lorsque l'un des co-fondateurs fut invité à dîner chez l'habitant à Heraklyon. Une soirée inoubliable autant pour Guy Michlin que pour ses hôtes qui ont pu lui faire découvrir les meilleures spécialités crétoises tout en échangeant autour de leur culture locale. De ce voyage est née l’envie de partager l’amour de la gastronomie en fédérant une communauté avide de nouvelles rencontres quelque soit le pays et la nationalité des convives.

Le fonctionnement


Le site se dote d'une fonctionnalité de recherche très complète, qui permet à l'utilisateur de trouver l'hôte idéal en quelques clics, quelque soit son budget et son envie du moment grâce aux critères suivants :
  • lieux
  • type d’occasion (repas en famille, pique-nique etc.)
  • type de cuisine 
  • type de repas 
  • budget
  • nombre de convives
  • langues parlées
  • spécificités du lieu de réception (wifi, coin fumeur, animaux de compagnie tolérés etc.)
Côté hôte, l'utilisateur est invité à renseigner des critères de recherche très utiles, comme le montant par personne pour le repas (payable via PayPal), l’accessibilité du lieu (transports en commun), la possibilité de garer une voiture etc.

Le site encourage ses utilisateurs a donner leurs impressions après le repas afin d'améliorer la qualité des contenus. Certains profils utilisateurs ont la mention "EatWith verified host", indiquant qu'un membre de EatWith a visité les lieux et a partagé le couvert avec l'hôte.

En somme, EatWith est une plateforme très bien conçue et capable d’offrir des fonctionnalités aussi complètes et abouties pour les invités que pour les hôtes ; ces derniers pouvant très facilement mettre en valeur leur savoir-faire grâce à une fiche profil très riche (bio, photos des précédents repas, livre d’or, liste des invités déjà conviés etc.).



Nous avons pu interviewer Joel Serra, Responsable du développement de EatWith et ancien Country Manager :

1. Quel est le rôle du country manager ?
Joel Serra : Le rôle du country manager est de gérer les deux communautés présentes sur la plateforme : les hôtes et les invités. Barcelone a été la première ville représentée sur EatWith et depuis notre lancement en janvier, nous avons pu expérimenter différentes manières de s'implanter sur un marché et de fédérer une communauté.
Au quotidien, je vis ce projet avec passion à 100% et ne le considère donc pas comme un travail. J'imagine le futur comme un endroit où il sera possible d'aller manger dans n'importe quelle maison à travers le globe, rencontrer des personnes et échanger avec elles pour découvrir en profondeur leur gastronomie. Entre les interviews, shootings, partenariats avec d'autres entreprises, la cuisine et les invitations (je suis aussi hôte), il me reste très peu de temps libre en dehors d'EatWith. Cela reste toutefois un réel plaisir.


2. Avez-vous pour projet de développer EatWith pour le marché français ?
Oui, nous avons comme objectif de développer EatWith de manière évolutive, chaque marché a ses propres caractéristiques et nous souhaitons les étudier attentivement pour préparer au mieux notre lancement en France. En Espagne, EatWith a remporté un franc succès et compte chaque mois des centaines de repas organisés à travers tout le pays.

3. Pensez-vous qu'EatWith se destine à tous types de public ?
Le profil d'un invité "EatWith" est aussi varié que vous puissiez l'imaginer. Globetrotters, couples avec enfants, jeunes actifs, bourlingueurs, sont autant d'invités potentiels venus des quatre coins du monde pour tenter l'expérience. A l'échelle locale, on trouve également cette grande diversité avec un panel varié (âge, situation sociale, profil) permettant à EatWith d'offrir une expérience globale tant aux hôtes qu'aux convives. Notre plateforme se destine à deux types de publics : les locaux à la recherche d'un nouveau type de sorties et de rencontres et aux voyageurs souhaitant découvrir le pays à travers des plats concoctés par les habitants.


4. Quelles sont les qualités requises pour être un bon hôte et/ou convive ?
En tant qu'hôte, vous avez l'opportunité de faire découvrir vos plats préférés à des convives venus des quatre coins du monde, échanger autour de votre culture et en apprendre sur la leur. A tout cela, s'ajoute également un complément de revenu. Chez EatWith, nous recherchons des gens passionnés aimant à la fois cuisiner et recevoir. Ces derniers doivent également maîtriser un minimum les nouvelles technologies : les repas doivent être organisés, réservables, payables en ligne et mis en valeur par la suite sur son profil pour pouvoir séduire d'autres convives.
Les convives doivent eux être suffisamment téméraires pour accepter de dîner chez de parfaits inconnus. La majeure partie arrive en général avec une attitude positive et l'envie de découvrir de nouvelles spécialités et personnes. J'organise moi-même de temps à autre des repas et garde de très bons souvenirs à chaque fois de tous les convives que j'ai pu recevoir quelque soit leur âge ou origine.


Une pluralité culturelle


EatWith s'adresse aux amoureux de la cuisine traditionnelle désireux de faire de nouvelles rencontres tout en partageant le couvert. Au total, on trouve actuellement 23 destinations à travers le monde pour tenter l’expérience EatWith avec parmi les nouvelles entrées : les Etats-Unis, le Japon ou encore le Pérou.
La plupart des utilisateurs, en plus d'être de fins gourmets, ont l'avantage de parler une voire plusieurs langues étrangères comme Marion :

De la cuisine française en plein cœur de Barcelone avec Marion, membre EatWith

1. Comment as-tu entendu parler du site?
Marion : Je travaille comme Web Project Manager dans une agence de webmarketing à Barcelone. Joel, le Responsable du développement de EatWith, avait contacté l'une de mes collègues pour des raisons professionnelles et cette dernière connaissait ma passion pour la cuisine : elle m'a fait suivre le lien de EatWith. Je venais d'arriver à Barcelone et j'ai vu en EatWith une façon formidable de rencontrer du monde: des foodies comme moi, ou des gens de passage avec de chouettes histoires à raconter.

2. Qu'est-ce-qui t'a donné envie de devenir hôte ?
Le concept, immédiatement. J'ai tout de suite vu que c'était fait pour moi: un profil international, une passion pour la cuisine, une grosse envie de partager sa table, et surtout zéro peur d'ouvrir sa porte à des inconnus ! Le site venait d'être lancé et il n'y avait que 2 destinations (Tel Aviv et Barcelone, les 2 villes choisies pour le lancement). J'ai donc attendu de repérer un menu qui me plaisait, j'ai testé comme guest, et j'ai adoré.  J'ai juste attendu quelques mois, et lorsque j'ai enfin eu l'endroit adéquat pour recevoir des invités, j'ai postulé pour être hôte.

3. Quel est ton plat fétiche ?
Difficile. Les noix de Saint-Jacques au curry et la tarte au citron, dur à battre malgré toutes les saveurs internationales que j'ai pu découvrir. 

4. As-tu déjà vécu l'expérience EatWith en tant qu'invité?
Oui, 3 fois. La première fois j'y suis allée avec une amie, puis les 2 autres fois je suis allée chez des hôtes rencontrés lors du premier dîner, avec qui j'avais sympathisé.
Au deuxième EatWith, j'y suis même allée seule. C'est là pour moi la grande différence d'avec un repas au resto: c'est beaucoup plus facile de s'y rendre seul. Certains hôtes ouvrent même leur porte le soir du Réveillon de Noël, c'est génial pour les personnes qui sont seules ce soir-là ou sont loin de leur famille, même à la dernière minute.

5. Sur EatWith, il est aussi possible de donner des cours de cuisine, serais-tu intéressée par cette formule ?
Beaucoup d'hôtes proposent des cooking class, notamment un Chef étoilé à Barcelone. Je ne me considère pas une grande Chef, loin de là, mais pourquoi pas? Plus qu'une classe, un atelier pourrait être sympa. J'en ai déjà animé lorsque je travaillais chez Tupperware et c'était ludique d'aller cuisiner chez les gens et de leur montrer les nouveaux produits tout en proposant une recette. Donc un atelier farandole de quiches ou apéro dinatoîre frenchie, je ne dis pas non!

6. Quel est ton meilleur souvenir ou rencontre autour d'un dîner EatWith ?
Les fous rire avec des gens rencontrés 5 minutes plus tôt. Il n'y a qu' EatWith qui puisse faire ça. Et le saumon sur lit de lentilles cuisiné par Joel, c'était pas mal non plus. 

Hôte de choix sur EatWith, Marion aime aussi partager sa passion à travers Eat-Girl, blog incontournable pour faire le plein de bon plans gastronomiques à Barcelone ou pour tester des recettes inspirées de ses deux pays de coeur : l’Espagne et la France. Résolument cosmopolite, Marion sait toujours trouver les mots justes pour nous faire saliver que ce soit en espagnol, en anglais ou en français !

Country Manager, hôte ou simple convive, tous semblent conquis par cette nouvelle façon de cuisiner et de voyager à travers le monde. Et vous ? Quel sera votre prochain repas EatWith ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire