mercredi 16 novembre 2016

Spectacles : l'application Snapchat dévoile ses lunettes connectées

Quand l'application fétiche des 18-24 ans lance sa paire de lunettes connectées, rien n'est laissé au hasard. Campagne marketing de choc et storytelling affuté, pourquoi les Spectacles ont réussi là où Google Glass a échoué ?


Ce qu'il faut savoir sur Snapchat 


Pour ceux qui auraient vécu dans une grotte ces 5 dernières années et découvriraient à l'instant l'existence de cette application smartphone, Snapchat en 2016 c'est :

  • un réseau social hybride mêlant messagerie instantanée et partage de photos et vidéos éphémères 
  • plus de 150 millions d'utilisateurs actifs dans le monde / 8 millions en France (source
  • une cible jeune avec 47% de ses utilisateurs appartenant à la tranche d'âge 18-24 ans 
  • un nouveau canal publicitaire pour les marques à travers la création de contenus exclusifs et limités dans le temps

Alors que les plateformes sociales historiques telles que Facebook et Instagram essaient tant bien que mal de contrer l'offensive Snapchat en copiant ses fonctionnalités qui ont fait son succès, l'application se démarque une fois de plus avec le lancement d'un produit inattendu : des lunettes connectées baptisées Spectacles.

La révolution avortée de Google Glass


L'annonce intervient 3 ans après le lancement du Project Glass par Google qui a essuyé les plâtres en tentant d'imposer sa paire de lunettes connectées auprès du grand public, en vain.

Les Google Glass dotées d'une caméra intégrée, d'un micro, d'un pavé tactile sur l'une des branches, d'un accès via Wifi ou Bluetooth permettent aussi bien de prendre un rendez-vous, d'obtenir un itinéraire, d'écouter de la musique ou même de filmer en direct une opération de chirurgie.


aperçu des Google Glass

Une technologie et des applications certainement trop avancées et déstabilisantes pour le grand public qui a réservé aux Google Glass un accueil très mitigé entraînant l'arrêt de leur production en 2015.

Un échec pour mieux revenir ? 

Un retrait des lunettes lié principalement aux nombreuses polémiques relatives au droit à l'image et au respect de la vie privée, car une fois les Google Glass chaussées difficile de savoir si la personne vous photographie ou filme à votre insu. Ajoutez à cela, un prix d'appel fixé à l'époque à 1500 $, le produit n'aura pas réussi à rencontrer son public. Face à ces impairs, Google n'a toutefois pas dit son dernier mot. Sur son site officiel, on peut lire "The journey doesn't end here" (l'histoire ne s'arrête pas là), la firme ayant déjà recruté Tony Fadell (un des créateurs de l'Ipod) pour repenser le design du produit.

Pourquoi les Spectacles ont-elles un meilleur avenir que les Google Glass ?


1. Un concept "grand public"

Avec les Spectacles, Snapchat n'a pas pour objectif de surpasser les Google Glass en termes de technos ou de fonctionnalités, bien au contraire. La paire de solaire, équipée d'une caméra permet, d'enregistrer des vidéos d'une durée de 10 secondes, le tout en vue subjective. En liaison avec votre smartphone, la paire de lunettes permet de transférer facilement les "snaps" via Bluetooth (et prochainement par wifi).



Pour ceux qui redouteraient le caractère intrusif de ce genre de lunettes, Snapchat a tout prévu en dotant ces Spectacles de lumières LED signalant le déclenchement de la caméra.

2. Une campagne de commercialisation hors du commun

Inutile de les chercher en ligne, les Spectacles ne sont pour le moment disponibles à la vente que par le biais de Snapbots aux Etats-Unis. Des distributeurs innovants qui, grâce à leur caméra frontale, permettent aux clients d'essayer en réalité augmentée les différentes paires avant l'achat.

aperçu d'un snapbot, distributeur de lunettes Spectacles

Déjà pris d'assaut par les aficionados de l'application, les Snapbots ne sont présents que 24h dans un lieu dévoilé en exclusivité sur le site officiel du produit. La première destination choisie : Venice Beach en Californie.

3. Un prix abordable

Contrairement au lancement initial des Google Glass réservé à une poignée d'experts du monde de la tech ou de développeurs, Snapchat s'adresse directement à sa cible : les jeunes. Loin d'avoisiner le millier d'euros, les Spectacles sont vendues à 129$ avec un look tendance inspiré de la marque Persol.

En proposant un produit mainstream accompagné d'un storytelling bien huilé, Snapchat a su s'imposer d'une main de maître sur le marché des objets connectés.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire