vendredi 30 décembre 2016

Top 10 des plus belles pochettes d'album de l'année 2016

Le collectif Digitives boucle 2016 en vous livrant son classement des dix plus belles pochettes d’album de l’année. Découvrez les coulisses et les secrets de fabrication de ces illustrations en passe de devenir des incontournables.




#10

Artiste : HXLT
Titre : HXLT
Artwork : photographie - Kyle La Mere

















Pour son premier opus, le rappeur chicagoan Nigel Holt aka HXLT fait le grand saut à travers un artwork au timing millimétré. Un exercice périlleux synonyme de grande première tant pour l’artiste que le photographe Kyle La Mere à l’origine du cliché. Après avoir choisi minutieusement le lieu et l’angle de prise de vue, le photographe n’eut que trois essais pour immortaliser cette chute vertigineuse. La troisième tentative fut heureusement la bonne et donna un résultat spectaculaire, suspendu dans les airs. Pour les plus curieux, une vidéo dévoile les coulisses de la prise de vue.


#9 

Artiste : Fear of Men
Titre : Fall Forever
Artwork : Fear of Men

















Déjà lauréat de notre top 10 en 2013, Fear of Men revient cette année avec l’album Fall Forever. Artistes touche-à-tout, les membres du groupe ont laissé de côté les pièces de marbre empruntées à l’Antiquité qui furent un temps leur marque de fabrique, pour miser cette fois-ci sur l’or. Une pochette homemade qui met en scène des statues dorées enlacées dans une prise de vue qui laisse plâner le doute, entre douceur et violence. Une édition limitée de l’album est sortie en juin 2016 comprenant un vinyle dont la texture fait écho à l’identité visuelle du groupe.

0008898443_10.jpg



#8 


Artiste : Wilco
Titre : Schmilco
Artwork : Joan Cornellà x Stefania Lusini
















Le groupe de rock chicagoan Wilco a fait appel au cartooniste Joan Cornellà pour illustrer la pochette de son 10e album. Une grande première pour l’illustrateur espagnol, réputé pour son style haut en couleur et teinté d’humour noir. Aidé par la designer graphique Stefania Lusini, Cornellà livre une série de dessins aussi drôles qu’absurdes en parfaite résonance avec la tonalité de l’album “Schmilco” caractérisée par le chanteur Jeff Tweeder de “joyeusement négatif”.




#7

Artiste : Young Thug
Titre : Jeffery
Artwork : photographie - Garfield Larmond / stylisme : Alessandro Trincone
















Loin d’être un rappeur comme les autres, Young Thug en impose, tant par sa verve musicale que par sa capacité à transcender les codes de la masculinité. L’artiste navigue entre les genres et ce, dès la couverture de son album en arborant une pièce signée du styliste italien Alessandro Trincone dont le travail gravite autour de l’androgynie. Issue de la collection “Annodami” et choisie par le rappeur lui-même, cette robe inspirée du kimono se veut genderless. Pour obtenir un artwork haute-couture et empreint d’élégance, il aura toutefois fallu 1h30 pour enfiler la pièce et plusieurs heures supplémentaires pour trouver l’ajustement parfait.



#6

Artiste : Suede
Titre : Night Thoughts
Artwork : Photographie - Lucy Ray / Direction artistique : Paul Khera, Brett Anderson, Mat Osman, Neil Codling and Didz Hammond.















La sortie de l’album Night Thought en novembre a été célébrée au Roundhouse à Londres et lors de cette soirée, les spectateurs ont pu assister à la projection d’un film produit par l’artiste Roger Sargent (qui a immortalisé des centaines de concerts de rock : The Libertines, The Kooks, AC/DC). 
Devant la toile, se cachaient les membres du groupe qui ont joué la bande originale de ce film en direct, avant de laisser place au vrai concert.
Visionnez le trailer du film et pour découvrir la suite, le DVD est inclus avec le vinyle.



#5

Artiste : Lucius
Titre : Good Grief
Artwork : photographie -  Molly Moormeier et David Swanson (dont le portfolio compte de nombreux artistes de taille tels que Jack White, The Kills, HAIM etc.) 
/ design - Tika Buchanan (qui a aussi réalisé le clip "Go Home")












Lorsque l’on interroge les deux chanteuses de Lucius sur le sens de cet artwork, ces dernières préfèrent laisser libre cours à notre imagination. Alors que l’on devine facilement la première “figure” du duo en la personne de Wolfe, on ne sait si elle embrasse (au sens propre et figuré) le néant, le chagrin ou bien si au contraire, elle trouve réconfort dans l’obscurité. Le mystère demeure également quant à l’identité de la personne étreinte. Et même si l’histoire dit qu’il s’agit bien d’Holly, deuxième moitié du tandem, il s’agit ici d’un détail tant l’esthétique de l’image s’impose naturellement à nos yeux.

#4

Artiste : Flume 
Titre : Skin
Artwork : Jonathan Zawada

















Pour la sortie de son album Skin, le musicien australien a choisi le concept store Space15twenty à Hollywood pour une soirée electro-florale. Le temps d’une exposition, Flume a formé un duo avec l’artiste Jonathan Zawada, un compatriote expatrié à LA, qui a signé l’identité graphique de l’album.

large_zawada-flume-4.jpg
Space15Twenty

Pour chaque single, l’artiste a imaginé une pochette végétale, qui se trouve sublimée dans cette galerie, imprimée avec élégance sur d’immenses voilages.


#3

Artiste : Shura
Titre : Nothing's Real
Artwork : Louise Z. Pomeroy

















Artiste-Pop originaire de Manchester, Shura signe en 2016 un album aux sonorités très 80s qui connaît un franc succès à travers le monde. Le coup de pouce vient du groupe Tegan and Sara qui l’a invité à assurer la première partie de sa tournée, permettant à Shura de côtoyer un large public.

Shura_Room_Louise-Pomeroy_web_BORDER_1500.jpg

Côté design, c’est l’artiste londonienne Louise Z. Pomeroy qui joue de ses crayons et propose une palette audacieuse, entre collage, coloriage et détails à gogo.


#2


Artiste : Santigold
Titre : 99c
Artwork : photographie - Haruhiko Kawaguchi a.k.a. Hal / direction artistique : Marc Jacobs & Santi White















Critique de la société de consommation, apologie des breloques à moins d’un dollar, Santigold est représentée sur cette pochette entourée de ce qu’elle considère comme ses essentiels, difficile à croire pourtant, que la queen de Brooklyn porte des Crocs ! L’artwork est signé Haruhiko Kawaguchi, artiste adepte du rangement sous vide qui met ses pairs en sachet. Le photographe fait habituellement son marché en discothèque ou dans la rue, repère et met en scène des couples, parfois nus, parfois habillés.

santigold-concert-live-99-cents-tournee-paris.jpg
source : mcm.fr

Un univers pop qui se prête aussi bien à la scène à travers costumes, pancartes, publicités hard discount pour une immersion des plus totales en plein temple de la consommation.


#1

Artiste : NZCA/LINES
Titre : Infinite Summer
Artwork : Christopher Balaskas

















Quand il ne tourne pas aux côtés de Metronomy, Michael Lovett se consacre à son projet perso baptisé NZCA/LINES. Après avoir signé un premier opus au son minimaliste, ce dernier réinvente son style musical en nous faisant voyager dans le futur. Inspiré des oeuvres littéraires d’Asimov, Arthur C. Clarke ou encore JG Ballard, Lovett enchaîne avec brio les tubes interstellaires avec pour toile de fond l’univers futuriste imaginé par l’illustrateur américain Christopher Balaskas.


Une série graphique peinte à la main rendant hommage aux illustrations de science-fiction des années 70/80. A travers ces différents tableaux, Lovett nous invite pour un voyage en technicolor à la découverte d'autres dimensions.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire