lundi 30 septembre 2013

Spotify : pourquoi passer à l'offre premium

Plateformes musicales, clips vidéos, radios et webradios, les supports digitaux sont nombreux pour écouter de la musique sur internet. Séduisant près de 78% des internautes français (âgés de 15 à 45 ans, selon une étude Orange/Terrafemina 2013), ils ne sont pourtant que 20% à être prêts à payer pour accéder à un compte premium. Le collectif Digitives a testé l’offre d’essai à un compte Spotify Premium et vous dévoile ses impressions.


Tester le Premium. Vous ne serez pas débité avant la fin des 30 jours d’essai gratuit. Vous pouvez annuler à tout moment.” Telle est la promotion que l’on trouve sur le site officiel de Spotify, où en version audio sur la plateforme d’écoute. En gros, pour tester cette offre, Spotify vous prend en otage - ou tout du moins votre carte bancaire - pratique discutable pour un simple essai, qui leur permet de débiter les étourdis qui n’ont pas interrompu l’offre et rallier de nouveaux clients.

Que peut bien justifier un tel prix ?

Musique illimitée dans le temps : contre 10 heures d’écoute mensuelle pour un compte free, ça fait la différence pour les internautes qui utilisent Spotify quotidiennement, les 10 heures sont atteintes rapidement.

Plus de publicité : un bon point car l’interruption d’écoute devenait de plus envahissante avec un compte free. Utiliser une application comme Spotify free en soirée est une chose à éviter absolument, sauf si vous voulez entendre un “hoooegaarden” bien bruyant au milieu de votre playlist, qui plombera à coup sûr l’ambiance (ou relancera l’envie de boire, c’est selon).

Lecture hors connexion : Limitée à 3.333 titres en mémoire cache pendant 30 jours, cette fonctionnalité permet de sauver des Mo sur le forfait téléphone.

A l’étranger : Les utilisateurs free disposent de leur compte Spotify durant 14 jours seulement (et sur PC) lorsqu’ils sont à l’étranger, avec le compte Premium, il n’y a pas de limitation.

L’option multi-devices : Avec un compte premium, les possibilités sont elles aussi illimitées, charge à vous d’installer Spotify sur plusieurs de vos appareils : PC fixes, portables, tablettes, iPod, smartphone.

Le vrai atout du compte Premium est l’utilisation de l’application mobile. Malgré les nombreux essais accordés aux applications musicales gratuites sur tablettes et mobiles, aucune d’elles ne proposent une base de données et de recherche aussi fournie que Spotify. Le seul moyen d’en profiter, c’est de posséder un compte Premium, et cette fonctionnalité justifie à elle seule le prix de l’abonnement.

  • Sur iPad : si la tablette d’Apple a remplacé votre bon vieux PC en terme d’usage au quotidien, l’application payante s’avère être un bon compromis, et remplacera par la même occasion la radio et la chaîne hi-fi de salon, à condition d’avoir un bon système d’ampli ou d’enceintes pour profiter pleinement du son. Le design de l’application est une réussite sur ce type d’appareil.
  • Sur iPhone : si la capacité de l’iPhone n’égale pas celles de l’iPod et que votre forfait internet est supérieur ou égal à 2Go (le web illimité sur mobile est par ailleurs préférable), charger des albums MP3 sur le téléphone limitera rapidement votre bibliothèque. L’application Spotify, lorsqu’elle est connectée en 3G ou Wifi, permet d’accéder à tout son catalogue sans perdre d’espace de stockage.

  • Sur iPod : Spotify permet la synchronisation de l’iPod avec sa plateforme, et également d’enregistrer des playlists et albums en hors connexion pour bénéficier de la musique que l’on veut.


L’un des nombreux avantages de posséder un compte premium est de pouvoir écouter de la musique n’importe où, notamment en voiture, grâce à une prise jack, il suffit de lancer l’app et le son passe par les enceintes et permet d’accéder à toute la musique. Exit donc les bons vieux CDs, compil spéciales bagnoles et boite à gant pleine à craquer. En attendant  le boom des voitures connectées et que Spotify soit disponible via l’auto-radio, l’app Spotify permet un nouvel usage : la musique embarquée.
Autre bonus pour les adeptes du site last.fm, le scrobbling peut être activé au sein même de l’application Spotify et synchronisant les deux comptes. Bien que développé par la team last.fm, le plugin “scrobbler pour iOS” présente énormément de bugs et de contraintes (ex. : doublon dans les stats, et la synchro obligatoire sur PC). Avec l’app Spotify, le scrobbling s’opère dès qu’il y a une connexion internet (wifi, 3G, partage de connexion etc.).

Les inconvénients :

* L’offre d’essai requiert un numéro de carte bancaire
* Le prix : 9,99€ débités tous les mois, tout le monde n’a pas le budget
* Les recommandations : aucune amélioration n’a été apportée et le système n’est pas très pointu
* La navigation : sur iPod comme sur iPhone, la navigation n’est pas ergonomique, la barre de recherche est tout en haut et l’accès à l’artiste n’est pas aussi évident que sur ordinateur, il faut cliquer plusieurs fois avant d’accéder à ce que l’on recherche. Pas évident, surtout en voiture ou à vélo etc. Spotify devrait s’inspirer de la dernière mise à jour de l’application Facebook qui a enfin changé sa navigation.
* La fonction recherche ne renvoie pas vers les playlists mais que sur artistes / albums / titres

Finalement, passée l’offre d’essai, les nombreux avantages proposés par Spotify Premium  nous ont séduits, en attendant qu’éventuellement, une application gratuite du même acabit soit disponible sur mobile, cette fonctionnalité restant LE point phare de l’offre.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire