lundi 13 décembre 2010

Le projet Diaspora*

Peut-on imaginer un réseau social où l’utilisateur aurait le contrôle total de ses données personnelles ?


La réponse se trouve sûrement dans le projet Diaspora* initié par quatre étudiants new-yorkais. En pleine crise de confiance, la communauté Facebook a du faire face à une nouvelle politique de confidentialité, l’équipe Diaspora* a quant à elle pu mettre en avant son réseau social “éthique” avec comme slogan : “Partagez ce que vous voulez, avec qui vous voulez”.
L’objectif : créer un espace où l’utilisateur pourrait facilement définir et trier les contacts avec qui il souhaite partager ses données en restant l’unique propriétaire des contenus publiés, tout ceci sans devoir se perdre dans les pages de configuration ou d’options.
Le projet a été lancé en mai dernier sur le site Kickstarter afin de récolter les fonds nécessaires à sa mise en oeuvre et a atteint les 200 000 dollars en quelques semaines. Marc Zuckerberg, Ceo de Facebook, a salué cette initiative et a fait lui-même partie des donateurs.
Le défi était donc de taille pour ces quatre étudiants qui n’avaient alors pas encore commencé à coder ce qui était déjà présenté comme l’alternative à Facebook.
Après un été studieux passé à programmer, l’équipe Diaspora* a officiellement lancé son réseau social le 15 septembre dernier. Livré en open-source, le site, n’a été, dans un premier temps, qu’ accessible sur invitations privées. Depuis la fin novembre, il est possible de s’inscrire sur une liste pour espérer obtenir un compte et expérimenter la nouvelle ère du réseau social.

Peut-on alors voir en Diaspora une alternative capable de détrôner le géant Facebook ?
A surveiller de très près dans les prochains mois...


le site de Diaspora*
le blog de Diaspora*

Mélanie G.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire