lundi 4 juillet 2011

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Google Panda

Panda est en ce moment l'animal le plus redouté du web. Rédacteurs, référenceurs, créateurs de sites internet, nous frissonnons tous à la simple évocation de son nom et à l'idée qu'il puisse balayer plusieurs mois de travail. Nous l'avons vu, sa mise en oeuvre a impacté sévèrement le web anglophone, et maintenant que l'issue fatale se rapproche à grand pas pour le web francophone, les spéculations vont bon train. N'étant pas encore dans les petits papiers de google (contrairement à certaines personnes qu'on connait bien), nous n'allons malheureusement pas vous révéler la recette magique de Panda, mais, une fois n'est pas coutume, le collectif Digitives vous a concocté une petite revue de presse sous forme de bilan pour y voir plus clair entre mythe et réalité ! Ce tour d'horizon de spécialistes du référencement vous aidera à adapter la stratégie de référencement de votre site ou de votre blog en vue de l'arrivée imminente de Panda !



Ce qu'est et ce que n'est pas Google Panda :

Comme vous le savez peut-être déjà, l'algorithme de classement de Google change très fréquemment (nous vous en avions déjà parlé pour le Page Rank). Ce mise à jour n'est donc pas un fait hors du commun en soit, c'est plutôt son ampleur qui tend à la rendre si impressionnante. Cependant, et pour être vraiment précis, Google Panda n'est pas une mise à jour, mais plutôt, selon Matt Cutts, un "filtre de nettoyage", qui serait lancé ponctuellement pour purger les résultats, et déclasser les méchantes fermes de contenu qui polluent nos recherches.

L'objectif de Google Panda :

Ça au moins, c'est relativement clair : l'objectif annoncé de Panda est d'optimiser ses résultats de requêtes en pénalisant les fermes de contenu, qui, non contentes d'envahir les recherches en proposant des articles à faible valeur ajoutée, exploitent le plus souvent leurs rédacteurs. Cela laisserait donc une marge de manoeuvre plus importante à de plus petits sites proposant du contenu de qualité, mais ne pouvant pas rivaliser avec ces mastodontes en termes de référencement.

Les critères de qualité de Google Panda :

Pour une fois, Google a été sympa, et pour calmer un peu la panique ambiante des professionnels du web en général, et l'hystérie collective des référençeurs en particulier, la firme américaine a publié une check-list destinée à vérifier si votre site pensera entre les griffes du féroce ursidé. Qualité du contenu, originalité, objectivité, valeur ajoutée, on enfonce un peu des portes ouvertes, mais bon, ça ne peut pas faire de mal : More guidance on building high-quality sites.

Les paramètres pris en compte :

Afin de rendre ses résultats de recherche toujours plus pertinents, les ingénieurs de Google ont intégré un certain nombre de nouveaux paramètres indépendants de la qualité du contenu, aux rangs desquels on retrouve la vitesse de chargement des pages, le nombre de publicités par page, le taux de rebond...

Les dommages collatéraux :

Comme l'on pouvait s'en douter, la mise en oeuvre de Panda a eu des effets négatifs sur des sites qui n'auraient pas dû être dépréciés. Il y a bien sûr de quoi s'en inquiéter, mais il faut garder à l'esprit que l'algorithme évolue constamment, et que ces sites devraient rapidement retrouver leur classement.


Et pour devenir un véritable chasseur de panda : Un Ebook sur Google Panda : Comprendre, Analyser, Agir

L'information principale à retenir, c'est que l'accent a été placé sur la mise en avant des sites proposant un contenu de qualité, utiles à l'internaute. Ceci étant normalement la base de toute stratégie de référencement qui se respecte, nous nous permettrons donc de conclure cette revue de presse sur ces sages paroles : Arrêtez de flipper et lâchez-moi la grappe avec Panda !

Stéphanie M.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire