lundi 25 juin 2012

Paper, l'app qui numérise vos idées dans un moleskine 100% digital

Imaginée par Fifty-three, une start-up new-yorkaise composée d’anciens employés de Microsoft, l’application Paper est le parfait compromis entre moleskine et tablette graphique. Se définissant comme point de départ de tout processus créatif, Paper permet de réaliser des esquisses numériques tout en conservant les outils (crayon, gomme, carnet) et les sensations du croquis papier. Un mariage réussi puisque l’application a dépassé les 1,5 millions de téléchargements deux semaines seulement après son lancement, début avril. Un succès qui s’explique notamment grâce à la beauté de son rendu qui a été récompensé lors des Apple Design Awards.



Le fonctionnement

Au lancement de l’application, aucune inscription n’est requise. Une vidéo de présentation en guise de tuto et l’utilisateur est paré à utiliser Paper. Son écran d’accueil, sobre, est pourvu d’une vue panoramique agrémentée de carnets numériques aux nombres de pages ajustables.

Un premier carnet de 21 pages est consultable, ce dernier permet d’explorer les nombreuses fonctionnalités de l’application, permettant ainsi de s’inspirer et de découvrir le potentiel de ses carnets.
Chacun de ces carnets dispose de 3 volets : le premier permet de supprimer la page, le second détermine les options de partage, et le troisième permet d’ajouter une page au carnet.


La version gratuite met à disposition les outils de base : un crayon, une gomme et une palette de 9 couleurs. Pour profiter pleinement de l’utilisation de Paper, les in-app purchase permettront d’ajouter de nouvelles fonctionnalités, comptez 1,59 € par outil.

L’application offre une originalité grâce à la fonction “rewind” ou “undo”. L’utilisateur peut annuler sa dernière actions en effectuant un mouvement circulaire à l’aide de ses deux doigts, laissant apparaitre un cercle “rewind” à l’écran. Une fonction bien rare sur les autres app de dessins qui n’offrent en général que l’outil gomme, difficile à manier avec précision.


Les +
  • Le design simple et épuré pour retrouver en toute facilité vos dessins et brouillons
  • La possibilité de personnaliser la couverture des carnets avec des images persos
  • La possibilité de modifier un dessin n’importe quand
  • La fonction partage est très ergonomique et peu intrusive
Les -
  • Bien que très bien pensée, la fonction rewind ne marche pas à tous les coups, le geste à effectuer avec deux doigts ne répond pas correctement, trois fois sur quatre, le geste dézoome au lieu de faire rewind.
  • Les limites de la version gratuite : un seul choix d’outil qui n’a rien à envier à d’autres app de dessins bien plus complète pour la même gratuité.
  • Le prix des outils 1,59€ l’outil seul, 5,49€ le pack essentiel (qui comprend tous les outils)
  • Pas de fonction de texte / d’écriture digitale ABC ou de police intégrée, tout est à réaliser avec les doigts ou éventuellement un stylet.


Après seulement trois mois depuis son lancement, Paper compte déjà des millions d’utilisateurs, conquis et impatients de se procurer les futurs outils qui viendront compléter leur palette. Un pari réussi pour ses développeurs qui ont misé sur l’in-app purchase afin de fidéliser le plus grand nombre.

Mélanie G.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire