vendredi 29 juin 2012

Spotify se lance dans la curation musicale avec les Artists Apps !

Souvenez-vous, le 30 novembre dernier, Spotify annonçait le lancement de ses apps, un concept inédit dans le monde du streaming musical offrant une autre expérience d'écoute aux utilisateurs. La plateforme élargit  sa gamme en donnant cette fois-ci la parole aux musiciens avec la création des Spotify Artists App en y ajoutant un zeste de curation. Visite guidée de cette nouvelle fonctionnalité...


40, c'est le nombre total d'applications gratuites désormais disponible sur Spotify aux usages des plus variés : du scrobbling de morceaux en fonction de son humeur grâce à MoodAgent, au karaoké in-app improvisé avec TuneWiki ou encore la découverte musicale offerte par We Are Hunted, le logiciel rivalise d'inventivité pour séduire les amateurs de musique.


Dernières en date, les Artists Apps ajoutées au catalogue d'applications le 27 juin par le géant du streaming permettant aux artistes de se rapprocher encore un peu plus de leurs fans par le partage de leur expertise et recommandations musicales. L'une des particularité de ce nouveau genre d'applications est qu'elles sont administrées par les artistes eux-mêmes. Ainsi, quatre Artists Apps ont déjà vues le jour représentant les principaux genres musicaux (R&B, rock/metal, punk et electro) avec Quincy Jones, Tiesto, Rancid et Disturbed.


Le principe

Avec les Artists Apps, Spotify invite les musiciens à l'aider à organiser et catégoriser une bibliothèque musicale comptant aujourd'hui plus de 18 millions de morceaux. A travers la création d'application dédiées, Spotify permet aux artistes d'avoir leur propre espace et contenus originaux. Dans le cas de Quincy Jones, 3 pages intitulées "Stories" retracent en musique les moments clés de sa carrière. 


Un bon moyen pour Spotify de remédier à son manque de contenus originaux concernant les bios d'artistes quand on compare ce qui est proposé par d'autres sites musicaux tel que Last.fm. Dans la section album de l'application de Quicy Jones, les utilisateurs peuvent retrouver une sélection de ses oeuvres en tant qu'artiste et producteur.


L'intégration réussie des contenus garantit une continuité dans la navigation de l'internaute avec notamment  la présence d'actions natives de Spotify : l'ajout de morceaux à sa playlist ou encore le partage in-app, par email ou Facebook.

Une nouvelle forme de curation ?

L'autre caractéristique phare de ces nouvelles applications réside dans la valeur ajoutée apportée par l'artiste endossant le rôle de curateur. Le dj Tiësto en est le parfait exemple avec son application baptisée Club Life.


Ce dernier fait en effet figure de prescripteur en proposant sa sélection du meilleur de l'électro à travers différentes catégories : le single de la semaine, l'abum du mois, le top 20 et le festival du mois.
Des recommandations de choix pour tous les amateurs de musique électronique.


Cette nouvelle série d'applications n'est disponible pour le moment que sur ordinateur (au sein du menu "Apps") mais les playlists créées par les artistes peuvent, elles, être enregistrées et ainsi consultables sur terminaux mobiles.
Le cercle restreint de ces curateurs "célèbres" ne devrait pas tarder à s'agrandir puisque l'on parle déjà de la participation prochaine de Steve Aoki, autre figure du monde de l'électro.

Mélanie G.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire