mercredi 20 juin 2012

Neen, l'application mobile qui va révolutionner votre manière de communiquer

Aujourd'hui le collectif Digitives a choisi de vous présenter un projet en passe de révolutionner nos échanges numériques. Zoom sur Neen, une application mobile qui revisite les interactions sociales de manière ludique et poétique.


Designer graphique de profession, Geoffrey Dorne l'est aussi par passion à travers le partage et la création d'outils numériques innovants et accessibles par le plus grand nombre. Une expertise dont il fait part quotidiennement sur son blog Graphism mais également sur le célèbre site d'informations Owni, avec son billet du vendredi, échantillon de ses meilleures trouvailles de la semaine. 


Quand il ne blogue pas, Geoffrey Dorne imagine des sites alliant l'utile à l'agréable tels que Sublyn, un plan du métro parisien interactif relié à Twitter ou encore J'affiche.fr, un décryptage de l'actualité sous forme d'affiches. 

Des expérimentations sur les différents usages du web qu'il mène également à l'EnsadLab Paris, en tant que chercheur avec pour projet phare Neen. Derrière ses quatre lettres se cache  "Non-Verbal Emotional Expérience Of Notification", un concept d'application mobile repensant en profondeur la présence numérique à travers la communication non-verbale.


De quelle manière communiquons-nous nos émotions ? Quelle type de notification choisissons-nous pour transmettre un sentiment particulier ? Autant de questions sur lesquelles s'est penché Geoffrey Dorne afin d'optimiser l'interface homme-machine à travers le prisme de la communication phatique.
Cette réflexion, le designer l'a initiée en 2009 sous la tutelle de Rémy Bourganel et Etienne Mineur ainsi que Stefana Broadbent, docteur en sciences cognitives. Car loin de proposer une énième application sociale au design léché, Geoffrey Dorne a souhaité axer ses recherches sur le plan anthropologique afin de placer l'être humain ainsi que son milieu culturel au centre du projet. Neen a donc pour objectif de proposer une nouvelle façon d'interagir sur les différents supports numériques.

La métaphore de la porte

Avant de concevoir tout prototype, Geoffrey Dorne s'est intéressé à la nature des échanges, plus particulièrement à la communication non-verbale. Pour parfaire ce travail de recherche, le designer a eu l'idée de distribuer à son entourage des carnets au sein desquels les personnes étaient amenées à répondre à une série de questions basiques comme pointues. Très vite, il s'est aperçu que beaucoup d'entre elles avaient recours à des dessins ou métaphores pour décrire leurs expériences. 

Diaries, point de départ du projet Neen

C'est donc à partir de ce constat que Geoffrey Dorne a choisi pour métaphore centrale : la porte. Symbole de séparation entre les individus : fermée lorsque la personne est absente, ouverte comme invitation au dialogue et à la rencontre, une représentation universelle pour illustrer au mieux la communication non-verbale.

Doors, la communication tactile et rythmique

Outre cette représentation graphique, la porte permet également d'interagir avec un de ses contacts en toquant comme on le ferait dans la vie réelle. De l'autre côté de l'écran, le destinataire verra lui, la photo de la personne clignoter comme signe de présence. En toquant plus ou moins rapidement, la personne peut moduler l'intensité de la présence qu'elle souhaite laisser.

Un nouvel usage du message

A cette porte, l'utilisateur pourra également y glisser des lettres dans son entrebaillement. Un moyen ingénieux de laisser un message à une personne absente, de façon non-intrusive, en la glissant intuitivement par le biais de l'écran tactile. Le message peut être complété ou récupéré selon l'appréciation de son expéditeur. Une notion de temporalité est aussi prévue permettant à l'utilisateur de déterminer un temps donné pour un type d'attention précise.

Messages, interactivité et temporalité
Neen offre donc un visage plus humain à la communication non-verbale jusqu'ici absente ou peu représentée sur les supports numériques. S'il n'est pas encore commercialisé, le projet fait déjà beaucoup parler de lui et a pu être présenté début juin lors du TedxParisUniversité par son créateur. Une vidéo qui vaut le détour si vous avez été conquis par ce prototype !

Mélanie G.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire