lundi 7 février 2011

Les quatre compétences indispensables d'un bon rédacteur web

La confiance de l’internaute dépend du niveau de professionnalisme d’un site internet. Il est donc impératif que ce professionnalisme se retrouve pleinement dans le contenu textuel d’un site. Il ne vous viendrait pas à l'esprit de mettre en ligne un site internet au design approximatif, il en va donc de même pour les contenus de ce site. Le choix d'un bon rédacteur web est donc primordial dans votre stratégie de communication. Mais qu'est-ce qu'un bon rédacteur web ? Indépendamment des qualités rédactionnelles dont tout professionnel de l'écriture se doit d'être pourvu, de la maîtrise de l'orthographe et des règles typographiques, il existe un certain nombre de compétences indispensables qui caractérisent un professionnel compétent.



Maîtrise de l’outil informatique et d'Internet

Il est aujourd’hui impératif pour le rédacteur web de maîtriser totalement l’outil informatique, car ses textes doivent être pensés pour l’intégration dans un site. Il doit souvent faire face à des contraintes de calibrage, de mise en page... autant de contraintes à prendre en compte avant même de commencer la rédaction du texte.
Savoir coder est un atout non négligeable. Cela permet au rédacteur non seulement d'enrichir la présentation de son texte, de retoucher une image ou d'intégrer un contenu multimédia, mais aussi et surtout de comprendre comment fonctionne l'outil pour lequel il écrit. C'est sans aucun doute l'une des qualités qui font la différence entre un rédacteur "classique" passé au web, et ce qu'on pourrait appeler un rédacteur web "natif".


Référencement et optimisation de contenu

Quel serait l'intérêt de produire un contenu intéressant, de qualité, répondant à des problématiques essentielles pour l'internaute, si ce dernier ne peut pas le trouver ? Le référencement est un concept-clé de la rédaction web. L'écriture et la structuration des contenus doivent être pensées dans cette optique : ils sont notamment hiérarchisés à l'aide de styles de titres - utiles tant pour l’internaute que pour l’indexation par les moteurs de recherche.
Le rédacteur doit donc se tenir au courant de l'évolution des moteurs de recherche afin d'en tenir compte dans sa stratégie rédactionnelle. Il doit également être capable de mettre en place la campagne de mot-clés d'un site.


Capacités d'adaptation et polyvalence

Au cours d'une même semaine, le rédacteur web freelance peut avoir à écrire sur la toute dernière application disponible sur l'AppStore, sur un groupe de rock ou encore sur un relooking... En fonction des besoins et des demandes de ses clients, il est donc souvent amené à aborder des thèmes extrêmement différents. Il sait pourtant s’adapter facilement à ces demandes.
Le rédacteur web se trouve régulièrement en position d'écrire à la place de son client, notamment dans le cas d'un article de blog, ou d'un éditorial. Le ton de ses articles peut également varier considérablement d'un support à l'autre. La plasticité de son écriture est donc telle que la personnalité de son client transparaît dans le texte, quel que soit le sujet. Il est également apte à comprendre la stratégie de communication et la ligne éditoriale de son client, ou à les mettre en place le cas échéant.

Autonomie et curiosité

Le rédacteur web peut travailler dans une agence web, de communication, au sein du service de communication d’une entreprise, ou, le plus souvent, en tant que freelance. Dans tous les cas, il travaille souvent seul, à partir d’un brief et d’informations fournies par le client. Son degré d’autonomie se doit donc d’être important. Il en va de même pour sa curiosité. Le rédacteur web est capable de chercher l’information de façon efficace afin de produire un contenu cohérent et fiable.


Enfin, la principale qualité d'un rédacteur web réside très certainement en sa capacité à se mettre à la place du lecteur, car, nous l'avons vu dans un précédent article, bien connaître sa cible est un élément-clé de l'efficacité d'un texte. Il n'y a aucun intérêt à apparaître en première page de Google si le contenu ne répond pas au besoin des lecteurs. Il ne faut jamais oublier que l'on s'adresse avant tout à une personne, et non pas à un moteur de recherche.

Stéphanie M.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire