vendredi 21 janvier 2011

Connaître sa cible, l'une des clés pour une rédaction efficace

Avant d'entamer la rédaction d'un article, il est fondamental pour le rédacteur web de se poser quelques questions préliminaires qui lui permettront de fixer les bases de sa réflexion.
 


Qui est le lecteur ?

  • Quelles sont ses caractéristiques socio-professionnelles ? En effet, le ton, le contenu, le type d’informations seront différents si le rédacteur s’adresse à un public d’adolescents sur un site d’orientation professionnelle ou bien à des artisans qui recherchent une formation dans le bâtiment basse consommation.
  • Quel est son langage ? Ce critère conditionne son comportement sur les moteurs de recherche, et, par la même occasion, les mots-clés que le rédacteur web devra employer.
  • Quels sont ses besoins et ses attentes ? Vient-il chercher une information ? Un conseil ?
  • Quel est le message que le client souhaite faire passer à sa cible ? Un message institutionnel est différent d’un message commercial. L’écriture dans ces deux cas ne sera donc pas la même.

Que cherche-t-il ?

Ces indications aident le rédacteur web à construire son message efficacemment. L’internaute s’intéresse :

  • à ce qui est proche dans le temps : ce qui va venir, l’information la plus fraîche, le conseil le plus récent, ce qui l’intéresse au moment précis où il fait sa recherche.
  • à ce qui est proche dans l’espace : l’objet qui lui coûtera le moins en frais de port, le spectacle le plus proche de chez lui.
  • à ce qui est proche de lui socialement : le ton le plus proche de sa façon de s’exprimer, le sujet qui lui parle et lui rappelle ses préoccupations quotidiennes.
  • à ce qui l’affecte personnellement : les sujets qui ont un intérêt personnel, qui se rapportent à ses loisirs, qui le touchent émotionnellement.

Rappelons enfin qu'un contenu efficace doit en premier lieu présenter l’information la plus importante pour le lecteur. L’élément neuf et essentiel qui intéresse le lecteur est présenté en premier, les éléments annexes et les points de détails sont développés dans la suite du texte. Les premières lignes résument l’information. Le rédacteur peut s’appuyer sur la règle des 5 W et des 2 H pour ne pas perdre de vue l’objectif de son article : qui ? (who ? ), quand ? (when ?), où ? (where ?), quoi ? (what ?), pourquoi ? (why ?), comment ? (how ?), combien ? (how much ?). Ces deux règles permettent de hiérarchiser facilement l’information et de produire un contenu efficient, profitable et de qualité.

Stéphanie M.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire