lundi 7 mars 2011

Dix conseils pour optimiser l'ergonomie de votre site

L'ergonomie web, on en parle beaucoup sans vraiment savoir précisément de quoi il retourne. Nous vous proposons aujourd'hui une introduction à l'ergonomie web, afin de saisir les mécanismes objectifs qui font qu'un site est ou n'est pas ergonomique. 




A quoi sert l'ergonomie ?

Dans un premier temps, à fournir au visiteur de votre site une expérience de navigation agréable. Il est absolument nécessaire que l'internaute puisse trouver facilement et rapidement l'information qu'il cherche sur votre site, sans avoir à "fouiller" dans toutes vos pages, ni même à utiliser votre moteur de recherche interne. En termes plus techniques, il doit répondre à des critères d'utilisabilité. C'est encore plus vrai pour un site d'e-commerce. Si l'internaute éprouve des difficultés à trouver le produit qu'il recherche, son prix ou encore les conditions et tarifs d'expédition, il y a fort à parier qu'il ira acheter le produit sur le site de votre concurrent. L'ergonomie n'est donc pas une notion à prendre à la légère. Par extension, l'ergonomie a un impact certain sur la fidélité de vos visiteurs. En effet, si leur première expérience de navigation sur votre site a été satisfaisante, il est encore une fois plus que probable qu'ils y reviendront.


Comment rendre son site ergonomique ?


1. Se mettre à la place de l'internaute

L'idéal est d'envisager cet aspect dès la phase de conception de votre site. Mettez-vous à la place de l'utilisateur, et réfléchissez à ce qui vous plaît / vous rebute dans l'utilisation d'un site internet. Observez également comment sont conçus des sites qui fonctionnent bien.


2. Observer son comportement

Prenez le temps d'étudier le profil-type de vos internautes. Leurs habitudes de navigation et leurs attentes ne sont pas les mêmes, et leur rapport à l'ergonomie sera bien évidemment différent. L'âge a une influence majeure, c'est évident, les internautes les plus jeunes ont une capacité d'adaptation plus aisée. 


3. Prendre garde au design et aux éléments visuels

Pour commencer, il faut s'assurer de la cohérence graphique entre les pages, cela va sans dire. L'internaute ne doit pas penser qu'il a changé de site entre deux pages. Attention à ne pas trop surcharger le design, cela nuirait aussi à l'ergonomie du site. Les éléments primordiaux de votre message (contenu textuel, produit...) ne doivent pas être noyés au milieu des éléments graphiques. Évitez également les éléments clignotant, ou les publicités trop envahissantes. Ces dernières doivent également être placées de façon à ne pas être confondues avec du contenu. Ne les placez donc pas aux emplacements de la bannière ou du menu par exemple. La colorimétrie et la typographie ont également une influence très importante sur l'ergonomie. Restez donc en harmonie avec la charte graphique de votre entreprise, et privilégiez les polices web (Georgia, Verdana...).


4. Étudier l'arborescence

C'est la base de votre site, cet élément fondamental mérite donc toute votre attention. Essayez donc de mettre en place une arborescence la plus simple et la plus claire possible, en limitant les sous-niveaux de navigation. Choissisez des intitulés précis et parlants, et placez vos menus bien en évidence (en règle générale : horizontalement sous la bannière ou verticalement, en haut à gauche).


5. Limiter le temps de chargement des pages

Il n'y a rien de plus énervement qu'une page dont le chargement n'est pas instantané, ou quasi-instantané. Ce genre de handicap peut facilement vous faire perdre des internautes. Veillez donc au poids de vos images, de vos pages, et à la puissance de votre serveur.


6. Conserver le fil d'ariane

Egalement appelé breadcrumb, ce petit élément, souvent présent par défaut dans les CMS, permet à l'internaute de savoir à tout moment à quel endroit du site il se situe. Il est indispensable pour les sites possédant des sous-niveaux de navigation. Même s'il doit rester discret afin de ne pas être confondu avec un élément de titre par exemple, il doit être suffisamment visible pour être utile.


7. Soigner les contenus

Nous l'avons déjà vu lors de précédents articles, sur un site internet, le contenu est roi. Inutile donc d'accumuler les visuels décoratifs s'ils risquent de prendre le pas sur le message que vous souhaitez faire passer.


8. Respecter les règles de l'accessibilité

L'accessibilité fait également partie de l'ergonomie d'un site internet. Si votre site respecte ces standards, il y a de grandes chances pour qu'il soit également ergonomique !


9. Éviter les contre-affordances

Les internautes possèdent un certain nombre d'habitudes de navigation, également nommées affordances : les éléments soulignés sont cliquables, la navigation principale se trouve en évidence, en cliquant sur le logo on retourne à la page d'accueil... N'essayer pas d'aller contre ses habitudes, cela perturberait grandement la navigation de vos visiteurs, et ne les inciteraient pas à rester sur votre site ou bien à y retourner. D'un autre côté, ne jouez pas trop non plus de ces affordances (ne pas mettre de lien vers l'accueil dans la navigation par exemple), car tout le monde ne possède pas toujours les mêmes réflexes.


10. S'adapter aux équipements

Beaucoup de sites sont aujourd'hui consultés sur des écrans très grands, ou très petits. Evitez donc les extrêmes en matière de résolution de votre site, afin qu'il puisse s'adapter au mieux à tous types de supports. Il en va de même pour les navigateurs, l'inter-opérabilité est fortement recommandée. Si votre site à une vocation informative, n'hésitez pas à fournir une version imprimable de vos articles et de vos pages.


Nous reviendrons dans un prochain article sur l'ergonomie web appliquée à la page d'accueil de votre site. En cas de doute quand à l'ergonomie de votre site internet, n'hésitez pas à faire des tests, à requérir l'avis d'internautes fidèles ou non de votre site, et, bien sûr, à faire appel à un professionnel du web qui saura vous conseiller efficacement.

Stéphanie M.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire