mercredi 27 avril 2011

Veille et curation, deux fondamentaux pour votre blog professionnel

Pour une grande partie des bloggeurs, la veille et/ou la curation sont des étapes indispensables en amont de la rédaction web. En effet, quelque soit le sujet abordé, - mode, web, culture, dernières tendances culinaires -, tout rédacteur consciencieux se doit d'être au courant des dernières actualités concernant son sujet de prédilection. A moins d'être vous-même une référence mondiale sur le sujet traité, c'est non seulement un gage de professionnalisme, mais aussi un moyen simple et efficace de fournir une information récente et de qualité à ses lecteurs.



Alors plutôt que de procéder à des recherches au coup par coup, il est plus utile de mettre en place une stratégie de veille autour des sujets que vous abordez le plus fréquemment. Cependant, devant la quantité presque infinie d'informations disponibles en ligne, cette agrégation de données a tout intérêt à être automatisée. Cela vous permettra de gagner un temps précieux, et d'avoir à portée de main toutes les informations nécessaires à la rédaction de votre article. En effet, même si la mise en place de cette stratégie de filtrage peut s'avérer chronophage, elle s'avèrera être un gain de temps, mais surtout de qualité assez net au moment de la rédaction. Car si vos recherches en amont (et votre filtrage a posteriori) ont été suffisamment poussées et efficaces, les sources d'informations sélectionnées correspondront à vos exigences de qualité. Plus de risque de récupérer une étude équivoque sur un blog aux sources plus que douteuses au hasard d'une recherche !


Veille et curation, quelles différences ?

La définition du terme "curation" étant plus que discutable (et n'étant pas des spécialistes de ce domaine), nous vous laisserons vous faire votre propre opinion sur le sujet grâce à cette vidéo très instructive sur le site Techtoc. Si l'on devait donner une explication la plus simple possible de ces deux termes, on pourrait dire que la curation sera plus précise, car plus active que la veille. En effet, même si elle est fortement automatisée, la curation reste manuelle dans sa phase finale, ce qui permet d'affiner sa démarche d'agrégation du flux d'information. Les données mutualisées par le curateur seront également plus facilement partagées avec d'autres internautes.

Quels outils utiliser dans sa stratégie de veille ou de curation ?

Il existe un nombre très important d'outils pour vous soutenir dans votre travail de veille ou de curation. Nous ne nous pencherons donc aujourd'hui que sur celles que nous connaissons bien pour les avoir utilisées dans notre propre travail de collecte de données. Il n'existe pas d'outil parfait, l'important est donc de tester et de choisir celui ou ceux qui vous correspondent. N'hésitez pas à suggérer les vôtres dans les commentaires !


Google Reader

De plus en plus boudé par les veilleurs et les curateurs, Google Reader reste pourtant un outil simple et efficace pour tous ceux qui souhaitent se tenir informé des dernières actualités autour d'un sujet, sans pour autant mettre en place une stratégie de filtrage à grande échelle. Comme nous l'avons vu dans un précédent article, il vous suffit de vous abonner aux flus rss des sites et blogs que vous souhaitez suivre, et Reader fera tout le travail de collecte pour vous. Cependant, l'un des points négatifs de Reader est qu'il est difficile de trier les informations provenant d'un abonnement. Par exemple, si vous êtes abonné à un site d'actualité web, mais que seuls les articles traitant des évolutions des écrans tactiles vous intéressent, vous n'aurez pas la possibilité de vous abonner à ces seuls articles. Vous recevrez les flux rss de l'intégralité du site.

Twitter

Même si son utilisation première est loin de se limiter à la veille, Twitter peut s'avérer des plus utiles dans la mise en place de votre filtrage d'information. En effet, il peut vous aider à suivre les mises à jour de vos blogs et sites préférés, ou encore vous permettre de faire des recherches par mots-clés (les fameux hashtags). Inconvénient : les résultats obtenus ne seront pas toujours pertinents et qualitatifs, et un tri a posteriori sera donc nécessaire.


Scoop.it

Pratique, efficace et simple d'utilisation, Scoop.it est l'outil de curation du moment. Si vous souhaitez en savoir plus, nous vous conseillons de consulter notre article sur Scoop.it.


Pearltrees

Cet outil de curation, moins connu que Scoop.it mais tout aussi efficace repose sur le principe d'organisation et de mise en relation thématique et sémantique des informations par les utilisateurs. Chaque "donnée" (article, page web...) est symbolisé par une perle, reliée aux autres perles afin de former un "arbre" de contenus relatifs à un même sujet.

Que vous soyez plutôt veilleur ou curateur (ou encore les deux) vous voilà à présent armés pour mettre en place une stratégie de collecte de données efficace, afin de produire du contenu web de qualité pour vos lecteurs !

Stéphanie M.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire