mercredi 11 mai 2011

Spam sur les réseaux sociaux, une tendance inquiétante ?

Après avoir envahi nos boîtes aux lettres, nos boîtes mails puis les boîtes de réception de nos téléphones portables, le spam a gagné les réseaux sociaux. Vous l'avez sans doute remarqué, ces derniers mois, les spams se sont fait de plus en plus nombreux sur ces plateformes.




Failles de sécurité et spamming sur Twitter

Les utilisateurs de Twitter se rappellent certainement de cette faille XSS dont avait été victime le site de micro-blogging en septembre dernier. Avec la diffusion massive d'un script particulièrement véroce, se retweetant automatiquement, renvoyant vers un site pornographique ou bloquant carrément votre compte twitter, l'exploitation de cette faille de sécurité avait envahi Twitter à une échelle mondiale en moins d'une journée. Plus récemment, un bot propageant des messages contenant des liens vers le site d'Amazon a sérieusement pollué nos timelines. Cependant, la tendance est tout de même à une nette des spams, notamment grâce à une politique très stricte menée par Twitter, en incitant ses utilisateurs à dénoncer facilement et systématiquement les spams.

Propagation massive de spams sur Facebook

Début mars, nombreux sont nos contacts qui affichaient sur leur profil facebook leur intérêt pour des vidéos aux intitulés raccoleurs. Celles et ceux qui ont été tentés d'aller voir ces vidéos ont eut la mauvaise surprise de voir ces même vidéos rejoindre leur mur, sans les avoir "likées. En effet, le procédé permettant de visualiser ces vidéos n'étaient autres qu'un bouton "like" masqué.
D'après le site 01.net, c'est près de 600 000 utilisateurs de Facebook qui se sont fait avoir.

Autre forme de spam qui a parcouru le réseau au mois d'avril, un code javascript à coller dans votre barre d'URL, censé vous permettre de voir qui consulte votre profil. Encore une arnaque car ce code avait pour effet de créer un événement facebook envoyé à tous vos amis pour promouvoir ce spam.

Le dernier en date sur cette plateforme sociale aurait été découvert lundi. D'après le site All Facebook, ce spam se propagerait par l'interface de chat.

Ce que nous révèle cette augmentation du spam sur les réseaux sociaux, c'est bien sûr leur montée en puissance. Le nombre croissant d'utilisateurs attire évidemment les spammeurs, et sans une politique de lutte très stricte, ce problème risque d'aller en s'aggravant. Nous ne saurions donc que trop vous conseiller de rester prudent dans votre utilisation des réseaux sociaux pour éviter ces spams, mais aussi de sécuriser vos mots de passe pour éviter les piratages.

Stéphanie M.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire