lundi 23 mai 2011

Strasbourg-Chicago, le live report #1

Après un démarrage énergique dans le cadre intimiste de la galerie Stimultania, le festival Strasbourg-Chicago affichait complet vendredi soir. Les sets du groupe de pop aquatique Roméo & Sarah et des chicagoans du Jon Drake Quartet ont électrisé l'audience.



La première partie des Strasbourgeois Roméo & Sarah a posé les bases d'une soirée rythmée et passionnée. Portées par la voix délicate de Sarah, les chansons pop de leur premier album, Vecteurs & Forces, nous ont transporté dans leur univers empreint de poésie… A l'instar du groupe Unfair To Facts, en concert la veille aux côtés des Jaime Rojo, la signature musicale de Roméo & Sarah repose sur une mosaïque de sonorités transcendée par des boucles de guitare.

Quant au Jon Drake Quartet, il n'a pas failli à sa réputation, et a mis le feu à l'audience, tout comme lors de la première édition du festival. Avec ses compositions entraînantes aux sonorités issues des racines profondes de la musique folk. Le quartet a su très rapidement emporter le public dans la frénésie de ses mélodies sautillantes mais teintées de mélancolie. A noter, la participation de Sarah aux percussions pour le désormais célèbre Rattles and Snakes.
Le groupe a offert un final en apothéose avec l'interprétation acoustique d’un de leurs “tubes” en plein coeur d’une audience conquise.

Si vous les avez manqués à la galerie Stimultania, retrouvez le Jon Drake Quartet le 24 mai au Café des Anges en compagnie de Secretive et les Jaime Rojo le 28 mai à l'Artichaut avec Away From Luka.

Notre galerie photo du concert Jon Drake Quartet + Roméo & Sarah (copyright Yves Gendrault pour Digitives) :

  

Digitives

Aucun commentaire:

Publier un commentaire