vendredi 17 juin 2011

Hadopi, fête de la musique : anatomie d'un mème

Qu'est-ce qu'un mème ?

Selon notre ami Wikipedia, un mème "désigne un élément culturel reconnaissable (par exemple : un concept, une habitude, une information, un phénomène, une attitude, etc.), répliqué et transmis par l'imitation du comportement d'un individu par d'autres individus." Dans le monde du web, un mème revêt la forme d'un élément viral à la propagation très rapide et dont la popularité et la durée de vie sont plus ou moins limitées. Le phénomène de "mème" ne doit pas être confondu avec celui du "buzz". La différence majeure réside dans le fait que le succès d'un buzz est intentionnel, contrairement au mème dont le but premier n'était pas d'être diffusé à grande échelle. La propagation d'un mème tient également dans ses évolutions, parodies et détournements.

Un mème autour de Don Draper, personnage fétiche de la série Mad Men

Deux ans déjà mais toujours dans les esprits, le site de Ségolène Royal “Désirs d’avenir” qui avait fait couler tant d’encre avec son design tout droit sorti des années 90. Beaucoup pensaient alors qu’il s’agissait d’une stratégie de comm savamment orchestrée alors que le site avait été fait par un webmaster peu inspiré... Les sites parodiques n’ont pas tardé à tirer profit de cet ovni du webdesign et tous les internautes ont été alors invités à créer leur propre site “désirs d’avenirs” grâce à un générateur.


Les lolcats, le Martine cover generator (on en est à la 3e génération), les Chuck Norris Facts ou encore les Happy Leo, on a tous croisé ces mèmes à un moment ou à un autre. Le collectif Digitives décrypte pour vous les deux mèmes du moment :

La campagne de communication pour l'Hadopi


Au moment même du lancement de la campagne de promotion de l'Hadopi, une vague de parodies de ces 6 affiches, nous expliquant à quel point l'Hadopi est essentiel pour la survie de la culture,envahissait le net. Le site PC Inpact lançait même un grand concours de détournement qui a recueilli de très nombreuses participations. Il faut reconnaître que le terrain était propice à un enflammement massif et virulent de la toile. Le peu d'inventivité et de finesse de la campagne a fait le reste.


L'affiche de la fête de la musique



Toujours dans le même registre mais beaucoup plus actuel, l’affiche de la 30e édition de la fête de la musique s’apparentant à un flyer pour la kermesse d’un bled paumé. Tous les ingrédients y sont : couleurs criardes, dégradé gradient, police comic sans et motifs à la sauce wordart.
Face à une telle oeuvre, le risque de détournement était alors imparable. Quelques jours seulement après avoir été dévoilée publiquement, les internautes étaient invités à rivaliser de créativité en créant leur propre affiche sur On se tape l'affiche, un site qui s’est vite transformé en un véritable musée d’oeuvres inestimables.



Notre sélection des plus beaux mèmes :


Et parce que la fête de la musique mérite mieux, il vous reste encore quelques jours pour proposer votre affiche customisée.

Stéphanie M.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire