mercredi 22 juin 2011

La curation comme nouveau mode de shopping

On parle souvent de la curation en tant que nouvel outil d'agrégation de contenu, ou en tant que nouvelle forme de blogging. Ce que beaucoup ignorent, c'est que cette tendance a aussi fait des adeptes et inspiré de tous nouveaux types de boutiques en ligne, qui l'utilisent pour alimenter leur catalogue. Passage en revue de cet e-commerce d'un genre nouveau.



Svpply (prononcer "supply") fait incontestablement figure d'ovni dans le top des sites web les plus tendances du moment. Les trois fondateurs de Svpply, Zach Klein (co-fondateur de Vimeo) - Ben Pieratt (Top 20 des meilleurs webdesigners) et Eric Jacobsen (à qui l'on doit Book Cover Archive), webdesigners émérites, étaient pourtant loin de s'imaginer pareil succès pour ce site communautaire, initialement relégué au rang de side-project. Lancé fin 2009, il n'aura fallu que quelques mois pour faire de Svpply un des pionniers du shopping par la curation. 


Le principe

Le concept de Svpply est très simple : créer et partager sa wishlist composée d'objets en tout genre, en les classant par catégories. Svpply interpelle par son minimalisme tant sur le plan du design que de l'utilisation. Nul besoin de se perdre dans les profondeurs du site, l'essentiel se passe sur la page d'accueil qui n'est autre qu'un mur de photos d'objets sélectionnés par les curateurs. 





Outre le bookmarking, le site rend possible la recherche sémantique et par catégories (sélection d'un ou plusieurs critères) optimisant de manière considérable l'expérience de shopping chez l'internaute. Avec plus de 550 000 produits répertoriés par une communauté assurant une veille permanente, Svpply a su développer un domaine alors peu familier de la curation : le shopping. En créant son propre compte, l'utilisateur crée sa wishlist, partage ses coups de coeurs, garde une trace de ses trouvailles et peut suivre d'autres curateurs aux goûts similaires.





Moins ésotérique et plus coloré, thefancy.com repose sur le même concept que Svpply avec pour slogan "Make your own catalog of your favorite things around the web and around the world".
Crée fin 2009 par Joseph Einhorn, le site communautaire a su très rapidement faire parler lui en comptant comme curateurs des célébrités comme Ashton Kutcher.

Le principe

Le fonctionnement de ce site reste similaire à celui de Svpply, des dizaines de milliers de contributeurs partagent leurs coups de coeurs du moment en uploadant une photo de l'objet tant convoité, accompagné d'une courte description et de l'url pour se le procurer.



Cependant, Fancy se veut plus user-friendly, avec entre autres, la possibilité pour les meilleurs contributeurs d'obtenir des badges. Un système de récompenses directement semblable à celui de Foursquare, permettant de fidéliser efficacement l'internaute.




Le site a également mis en place des partenariats avec des marques, offrant des réductions aux curateurs les plus adeptes de leurs produits.

Svpply ou Fancy ?

Similaires voire identiques dans leur fonctionnement,  les deux sites se distinguent néanmoins par leur vision à long terme.
Svpply, qui n'a pas connu de grands changements depuis sa création, conserve son approche minimaliste de la curation et laisse planer le doute sur son développement futur.
Un des co-fondateurs a lui-même fait part de ses incertitudes sur son blog :
"Things I don’t know how to do that I have to learn soon or Svpply will fail:
- How to find and recruit talent
- Recruiting the appropriate kind of talent
- Managing people and keeping them fulfilled in their work
- How to develop and design a work schedule
- How to communicate a vision [...] " - Ben Pieratt
Le créateur de Fancy semble lui plus confiant en l'avenir et met déjà toutes les chances de son côté pour s'assurer la place de leader de la "fashion curation". En mettant en place un système de récompenses et des partenariats privilégiés avec des boutiques en ligne, Joseph Einhorn renforçe le sentiment d'appartenance à une communauté et parvient ainsi à fidéliser plus facilement l'internaute.

Son objectif est simple :
"Where Google is an index of websites, and Facebook is a database of people, we want to be the database of everything," - Joseph Einhorn

Vers une nouvelle forme d'e-commerce ?

A l'instar de Svpply,  Fancy réinvente le plaisir de surfer sur le web sans être assailli d'encarts publicitaires ou contraint d'acheter à tout prix un produit. Certains trouveront ces sites chronophages et matérialistes tandis que d'autres seront comblés pour y trouver l'inspiration.
Outre les avis partagés quant à la finalité de ce genre de sites, la "fashion curation" fait désormais partie intégrante du monde de l'e-commerce et a déjà commencé à amorcer la transition vers un consommateur plus 2.0.

Mélanie G.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire