vendredi 5 août 2011

Lytro, l'appareil photo nouvelle génération

Pouvoir saisir l'instant présent sans perdre un seul instant ou encore modifier la mise au point d'un cliché après l'avoir pris, c'est le rêve de tout photographe. Malgré l'arrivée sur le marché d'appareils photo toujours plus performants et toujours plus rapides, nous perdons toujours des secondes précieuses mais néanmoins nécessaires aux réglages de l'objectif. Pourtant, un nouveau concept d'appareil photo proposé par la société américaine Lytro pourrait bien modifier drastiquement notre manière de prendre des photos.


Le principe

Il a été décrit en 2006 par un jeune chercheur américain, Ren Ng, au cours de son doctorat à l'université de Stanford. Les plus motivés peuvent d'ailleurs consulter sa thèse en ligne. Nous nous avons préféré demander à notre consultant geek maison de nous expliquer ce phénomène :
 
" L'appareil capte tous les champs lumineux présents sur la photo au lieu de se focaliser sur un point particulier de la scène. Cette prouesse technologique est réalisée grâce à un nouveau type de capteur. Là où un capteur traditionnel "fusionnerait" les rayons lumineux pour les considérer comme une seule source de lumière, celui de Lytro capte la couleur, l'intensité et la direction vectorielle de chaque rayon. Le réseau de lentilles placé devant le capteur capture ces rayons et les fait converger vers le capteur. Un traitement logiciel permet ensuite de récupérer le point focal à partir de toutes ces informations. C'est cela qui permet de faire la mise au point a posteriori. "

On ne sait pour l'instant pas quand cet appareil sera disponible dans le commerce, ni à quel prix (son créateur a cependant spécifié son souhait de le rendre accessible au grand public), mais il est d'ors et déjà possible de le réserver en ligne depuis le site internet de la compagnie.

Le résultat en images :


Notre avis :

Grâce à son procédé nouveau qui permet de prendre une photo sans mise au point et sans auto-focus, le pari de Lytro n'est donc ni plus ni moins de révolutionner la photographie en supprimant les photos floues. Une prise de position à nuancer, puisque cette technologie d'appareils "plénoptiques" ou "light field" existe déjà et puisque cet appareil ne permettra bien sur pas de "réparer" un mouvement flou. De plus, si l'on se penche de plus près sur les photos disponibles dans la galerie de Lytro, on constate qu'il n'est possible de mettre au point que sur un nombre réduit de points focaux (mais ce n'est peut-être qu'une limitation destinée à ne pas trop alourdir la galerie). Le concept a cependant séduit les investisseurs, puisque la firme américaine a déjà levé 50 millions de dollars. On a hâte de voir le résultat !

Stéphanie M.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire