lundi 15 août 2011

Global Greeter Network ou le tourisme participatif

En début d'année, le collectif Digitives préparait votre été en mettant à l'honneur le trip-planner "Spottedbylocals", une communauté de locaux soucieuse de véhiculer une image fidèle de leur ville. Avec Global Greeter Network, l'expérience va encore plus loin. Elle permet au voyageur désireux de sortir des sentiers battus de découvrir une destination aux côtés d'un habitant qui lui fera visiter bénévolement ses lieux préférés.

L'idée vient de Lynn Brooks, une new-yorkaise qui, lassée de voir les visiteurs de sa ville se cantonner aux circuits touristiques balisés, a imaginé une forme d'accueil plus conviviale basée sur la rencontre avec ses habitants.  Elle crée alors le Big Apple Greeter en 1992, le premier programme d'accueil au sein duquel une nuée de bénévoles baptisés "Greeters" font partager leur amour pour New-York à des touristes conquis.


Victime de son succès, le concept s'exporte au-delà des frontières et devient le "Global Greeter Network". avec plus d'une dizaine de destinations (France, Royaume-Uni, Canada, Australie, Russie etc...). Depuis lors, les règles n'ont pas changées : le bénévolat reste de mise pour les "greeters" (terme issu de l'anglais "to greet" : accueillir) qui ne propose ni hébergement ni visite prédéfinie. L'objectif est donc de faire découvrir sa ville comme s'il s'agissait d'amis venus passer quelques heures en votre compagnie.

Greeting, mode d'emploi


sommet annuel des "international city greeters" 

Véritable réseau social, le site globalgreeternetwork  permet l'organisation des rencontres entre locaux et touristes par affinités. Avant tout échange, le visiteur est invité à remplir un profil sur lequel sont renseignés ses goûts et attentes quant à l'excursion. Les organisateurs se chargent ensuite de trouver le greeter partageant les même centres d’intérêt que le voyageur. Il ne reste plus qu'à fixer la date et le lieu de rendez-vous pour concrétiser la rencontre.

Une communauté mondialement connue

Grâce à globalgreeternetwork, plus de 3700 personnes ont été greetées l'an dernier rien que dans notre capitale. Un concept qui séduit tant les touristes que les greeters qui se regroupent par ville labellisée "city greeter". Des communautés à part entière qui possèdent, pour la plupart, leur propre site web comme OnlyLyon et plus localement : Greeters Mulhouse Alsace !

l'ambassade des greeters alsaciens

Ces initiatives locales permettent de combler les lacunes du site officiel qui reste très sommaire et dénué de témoignages. Pour preuve, on compte chaque mois, une nouvelle association de citygreeters en France.

Fini donc les conseils hésitants de votre voyagiste, préférez désormais ceux d'un local, amoureux de sa ville qui vous offrira une visite guidée loin des hauts lieux touristiques. 

Mélanie G.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire