lundi 15 octobre 2012

[Ergonomie] 5 conseils pour un site mobile réussi

En juillet dernier, Google publiait une étude révélant l'engouement de plus en plus croissant des internautes pour la version mobile de leurs sites web favoris. Ils étaient ainsi 75% à privilégier cette version en situation de mobilité. Une demande difficile à satisfaire quand plus de 96% déploraient l'absence d'optimisation pour ce genre de navigation... Le collectif Digitives a recueilli pour vous 5 conseils clés pour vous aider à passer au tout mobile.





1. "Less is more"

Ecrire pour le web requiert, par définition, un travail de synthèse afin d'offrir aux lecteurs des contenus digestes et suffisamment attractifs pour capter leur attention. Cet effort est d'autant plus grand lorsqu'il s'agit de proposer une version mobile d'un site internet, entraînant la plupart du temps, une véritable réorganisation des textes en ligne.

Dans le cas d'une boutique en ligne, la présence d'une arborescence ne comportant que les principales rubriques ainsi qu'une sélection de produits exhaustive en page d'accueil sont autant d'aménagements qui compteront dans l'expérience de navigation des mobinautes. Le taux de conversion peut être également amélioré en repensant, par exemple, le tunnel d'achat. La commande d'un article peut-elle être simplifiée pour le mobinaute ? Des étapes, comme la création obligatoire d'un compte pour consulter le coût total d'un produit, peuvent-elles être supprimées pour cette cible ?

67% des mobinautes sont plus susceptibles d'acheter sur un site optimisé | 61% abandonnent leur navigation s'ils ne trouvent pas facilement ce qu'ils veulent pour un autre site mobile (source : googlemobileads)

Dans le cas d'un blog, proposer une version mobile peut se traduire par l'accès en priorité aux derniers billets publiés. Le mobinaute peut donc, en l'espace de quelques secondes, accéder à l'article le plus récent et le consulter sans avoir besoin de scroller ou cliquer sur un lien intermédiaire.


2. Voir en grand 

Qu'il s'agisse d'un smartphone ou d'une tablette, la résolution de ces écrans et leur mode d'utilisation changent radicalement la façon de naviguer sur un site web. Aussi, textes, visuels, liens ou encore boutons doivent être repensés pour une accessibilité optimale sur ce type d'appareils :


  • agrandir la taille de la police pour un meilleur confort de lecture,
  • optimiser l'affichage des visuels et limiter leur nombre pour améliorer le temps de chargement de la page et réduire le scroll,
  • améliorer la visibilité des affordances (boutons plus grands et espacés, pas d'effet de survol pour le menu, agrandissement des zones de clics etc.)
  • faciliter la présence de liens de navigation (liens "précedent", "retour à l'accueil" etc.)

3. Jouer la montre

Un site lent au chargement est une des principales causes rédhibitoires pour les internautes dont la patience se voit réduite quasiment à néant s'ils le consultent depuis un terminal mobile. Pressés par le temps et en pleine mobilité, ces derniers souhaitent accéder aux contenus et fonctionnalités dont ils ont besoin en un éclair de seconde et cela facilement. A proscrire donc, les pages interminables et les médias susceptibles d'allonger la durée du chargement.


4. Penser utile

En situation de mobilité, de quelles informations les internautes ont-ils le plus besoin sur un site internet ? Une question primordiale dont les éléments de réponses varient en fonction du domaine concerné. Dans le cas du site internet d'un garage auto, les informations à privilégier en priorité seront potentiellement :


  • les coordonnées (plan et itinéraire conseillé)
  • les horaires d'ouvertures
  • les moyens de contact (clic to call, formulaire de contact au nombre de champs réduits etc.)
  • la prise de rendez-vous en ligne
Autant de fonctionnalités qui doivent être davantage mises en avant dans un contexte de mobilité.


5. Rester cohérent 

Malgré la multitude d'aménagements que peut entraîner la création d'une version mobile, la cohérence est de mise quelque soit le type de terminal utilisé. L'internaute ne doit donc pas se sentir lésé en optant pour une des deux versions, et doit, si possible, avoir le choix entre la version "optimisée" ou classique du site web. Son expérience de navigation doit être complémentaire en passant de l'ordinateur au mobile. Lors d'une création de site web, ex-nihilo, il peut être intéressant de débuter par le développement de la version mobile qui servira de base pour une version plus complète destinée aux PC.

Mélanie G.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire