vendredi 30 mars 2012

3e édition du festival Strasbourg-Chicago, les nuits folk transatlantiques sont de retour !

Cette année encore, le printemps sera  folk avec le retour du très attendu festival Strasbourg-Chicago, du 29 mai au 1er juin. Pour sa troisième édition, l'association Projet K, fondée par Audrey Canalès et Stéphane Kalk, s'est associée au label américain Grape Juice Records pour nous offrir une programmation inédite, tant du côté américain que du côté français. C'est ainsi que nous recevrons les groupes chicagoans Minneapolis Henrys, Ami Saraiya et Musikanto. Ils se produiront avec les artistes strasbourgeois Chapel Hill, Manuel Etienne, Luneville et les Messins de Kaliayev. En plus du désormais traditionnel concert collectif du Strasbourg-Chicago Big Band, le festival innove en proposant un ciné-concert + concert de dessin au Cinéma Star.


Les dates à Strasbourg :
  • 29/05 – Ami Saraiya + Chapel Hill au Café des Anges
  • 30/05 – The MPLS Henrys + Kaliayev à l’Artichaut
  • 31/05 – Musikanto (concert de dessins avec Audrey Canalès) + Luneville au Cinéma Star (ciné-concert)
  • 01/06 – Strasbourg Chicago Big Band : Musikanto + The MPLS Henrys + Ami Saraiya + Manuel Etienne + Chapel Hill + Kaliayev présentent une création collective au Club Laiterie
Vous pouvez d'ors et déjà acheter vos billets en ligne sur le site du festival.

Autre nouveauté cette année, le festival prend la route pour proposer des dates à Nancy le 25 mai au Quai Son, ainsi qu'en Allemagne, dans le cadre du Medienfestival de Tübingen le 27 mai, et enfin à Paris le 4 juin à l'Entrepôt et le 11 juin au Popin.

Cette édition, résolument transatlantique, se déroulera pour la première fois des deux côtés de l’océan, puisque trois groupe strasbourgeois décolleront vers l'Amérique au mois d'avril. Away from Luka, Secretive et Original Folks retrouveront à cette occasion nos anciens comparses des années précédentes, Jon Drake & The Shakes, ainsi que d'autres groupes du label Grape Juice Records pour une tournée américaine qui les conduira du côté de Minneapolis, de Woodstock, et bien sûr de Chicago. A cette occasion, l'enregistrement d'un disque est prévu afin que nos musiciens nous ramènent un joli souvenir de leur aventure chicagoane.

Les groupes



Nathan Symes, leader et compositeur franco-américain revient avec son groupe pour un troisième opus aux sonorités rock et folk. Accompagné par Rym Boos au violon, Gregory Pernet à la contrebasse et Yves Maillé à la batterie, le guitariste enchantera le public avec ses compositions énergiques marquées par une Amérique à la fois proche et lointaine.



Après avoir oeuvré pour de nombreux groupes depuis bientôt 10 ans, Manuel Etienne revient avec un projet plus personnel, et nous livre l'album Details, un opus à mi-chemin entre influences pop anglaises et variété française.



Crée par le fondateur du Label Herzfeld, Renaud Sachet, cette formation vous invitera à un voyage dans le temps où les sonorités futuristes viennent tout droit du passé.



Kaliayev préfère se lancer dans une entreprise de destruction massive de la pop moderne telle qu’on la connaît. Ses armes de prédilection : un sens aigu de la mélodie hérité des maîtres du genre (The Cure, Cocteau Twins), un mur du son érigé à la gloire de My Bloody Valentine et une approche à la sensibilité électronique digne du meilleur de M83.



Une atmosphère sombre et swingante entoure les compositions d'Ami Saraiya et de son groupe. A mi-chemin entre punk-folk et cabaret jazz, portée par les guitares, le violon et l'accordéon, la voix d'Ami envoute et rappelle celle de Billie Holiday.



Entre l’indie et le blues, Musikanto propose des balades poussiéreuses sur les routes américaines en empruntant des éléments au folk expérimental et à la musique d’orchestre. Il écrit à la manière d’un Van Morrison ou d’un Elliot Smith, porte un ton comme celui de Ray Lamontagne et Amos Lee et se pose en contemplateur d’un monde moderne.



Ces quatre musiciens, guidés par une cadence musicale singulière, se détachent des tendances pour simplement rendre le public fou de joie et de bonne humeur. Leurs lives sont extatiques et laissent à peine le public respirer.

Et en bonus, retrouvez la première interview de cette édition 2012, celle de Manuel Etienne et de son groupe, qui joueront le 1er juin à la Laiterie.


A très bientôt pour la suite !

Digitives

Aucun commentaire:

Publier un commentaire