vendredi 23 septembre 2011

Démocratie Créative, le street art made in Strasbourg

Après un focus sur l'artiste américain Shepard Fairey, le collectif Digitives s'intéresse cette semaine à une initiative locale nommée Démocratie Créative. Originaire de Strasbourg, ce collectif, à travers ses oeuvres ephémères, questionne le citadin sur son environnement quotidien en métamorphosant l'espace urbain.

Démocratie Créative, le street art participatif

Démocratie Créative offre sans nul doute la définition la plus large qui puisse exister du street art. 
Parcours de santé sur mobilier urbain, signalétique urbaine récréatives, signes d'appel en cabine téléphonique, autant de propositions créatives qui ont su redonner une nouvelle âme à la ville de Strasbourg.
Depuis 2008, le collectif alsacien multiplie les expérimentations au coeur de l'environnement urbain avec pour principal objectif l'implication et le questionnement des citadins sur le monde qui les entoure.



Spielplatz

Terme emprunté à l'allemand signifiant "aire de jeu", Spielplatz est l'une des installations que Démocratie Créative a pu offrir cette année aux citadins strasbourgeois. Véritable remède à la monotonie, ce projet avait pour but d'inviter les passants à une pause récréative. Le mobilier urbain transformé en terrain de jeu, petits comme grands étaient invités à jouer à la marelle, se perdre dans les dédales d'un labyrinthe improvisé, sprinter le long de l'esplanade, tout ceci matérialisé à l'aide de bandes de scotch orange. Grâce à cette touche de couleur vive, le collectif a pu sortir, l'espace de quelques minutes, de nombreux strasbourgeois de la grisaille quotidienne. 

"Une excuse pour expliquer ton retard, trouve l'arrivée"




Le chant des sirènes

Autre démarche participative imaginée par le collectif cette année, détourner l'appel de détresse mensuel (le premier mercredi du mois) et inviter les citadins de Strasbourg à décrocher le téléphone d'une série de cabines téléphonique. Ainsi, le 6 avril dernier, au retentissement de la sirène, les personnes munies d'une carte de la ville renseignant les lieux et numéros de téléphones à composer ont pu décrocher et entendre au bout du fil un anonyme parler, chanter ou même hurler. Digne d'une chasse au trésor, l'opération savamment orchestrée par Démocratie Créative a permis aux strasbourgeois d'expérimenter une nouvelle approche des réseaux de communication urbains.

la carte indispensable pour localiser les cabines et se procurer les numéros

Difficile d'être exhaustif face au potentiel créatif et à l’éclectisme de ce collectif qui a su se faire une place de choix dans l'environnement urbain de cette belle ville qu'est Strasbourg en y apportant dynamisme et interactivité.



Avis aux Strasbourgeois, ne manquez sous aucun prétexte le festival Perffusion qui a lieu actuellement dans le quartier de la Laiterie. Organisé par Démocratie Créative, cet événement a pour but de vous faire découvrir les multiples facettes de l'art urbain avec la participation de plus d'une cinquantaine d'intervenants.
L'entrée est libre alors profitez-en !

Mélanie G.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire