mercredi 14 septembre 2011

Référencement, les 10 erreurs à éviter


Quand on essaie à tout prix d'améliorer le positionnement de son site internet ou de son blog dans les moteurs de recherche, il arrive de vouloir trop bien faire et de commettre des erreurs qui, au final, vont porter préjudice à son référencement. Le collectif Digitives vous guide dans les méandres des impairs du référencement pour vous éviter un faux pas si vite arrivé.

1. Le Keyword stuffing

Chercher à se positionner sur des mots-clés, les diversifier pour favoriser sa longue-traîne, taguer ses articles, c'est bien. Afficher une liste de 200 à 300 mots-clés sur son blog ou sur son site internet ou truffer sa balise de description de termes plus ou moins en rapport avec son contenu, ça peut très vite être extrêmement mal vu par les moteurs de recherche. Imposer trop de mots-clés sera perçu comme une tentative de spamming par les moteurs de recherche, et votre site risque fort de faire un grand bond en arrière dans les résultats de recherche.


2. Rappeler le plan du site dans le footer

Le plan d'un site internet se place dans la page prévue à cet effet. Elle est autant utile à l'internaute qu'aux moteurs de recherche. Inutile donc de la rappeler dans le pied de page, ou encore de multiplier les liens vers la page d'accueil sur tous les mots-clés qui vous seront venu à l'esprit. C'est un procédé contre-productif et peu professionnel.


3. Ecrire des textes sans valeur ajoutée pour y placer des mots-clés

En effet, peu importe d'être en première page de Google si votre taux de rebond frôle les sommets. Tout l'intérêt d'un bon référencement est d'attirer le lecteur sur votre site, certes, mais encore faut-il qu'il y reste. Et qu'il y revienne. On ne vous l'aura que trop dit, soignez votre contenu pour intéresser l'internaute et le fidéliser. La qualité des visites prédomine toujours sur la quantité.        
     

  4. Utiliser du contenu dupliqué

Ne pas se démarquer dans le contenu (mais aussi dans la forme) de son site est l'une de pires erreurs possible, car l'antériorité de vos concurrents sur la toile (un critère important pour les moteurs de recherche) ne vous permettra pas de vous détacher du lot. De plus, le duplicate content est fortement pénalisé par les moteurs de recherche, tout à fait capable de contrôler sur quel site se trouve le texte qui a été indexé en premier.


5. Choisir un nom de domaine inadapté

Intervenant en amont de votre stratégie de référencement, le choix du nom domaine doit être fait judicieusement. Privilégier votre nom ou marque au détriment de mots-clés relatifs à votre domaine d’activité alors que vous ne bénéficiez d’aucune visibilité hors-ligne n’est pas recommandé. Un nom de domaine riche et pertinent en mots-clés multipliera vos chances d’obtenir un bon positionnement. Si votre nom de domaine comprend plusieurs termes, évitez de les accoler et préfèrez l’usage du tiret comme séparateur. Il facilitera la lisibilité de votre url pour les internautes et améliorera la réactivité des moteurs de recherche. Pour éviter de se retrouver avec un nom de domaine inadapté, il vous faut donc opter pour une formule intelligible, concise et facilement mémorisable.


6. Concevoir un site web en full flash

On ne le répétera jamais assez, Flash est l’ennemi juré des moteurs de recherche. Même si certains trouveront quelques parades pour optimiser de manière mineure leur site 100% Flash, un site codé en html et bien structuré est la base pour espérer obtenir un bon référencement. Ne vous infligez donc pas de travail supplémentaire superflu et assurez-vous un bon positionnement en proposant des contenus lisibles par les moteurs. Même impératif pour la résolution d’affichage de votre site, ne voyez pas trop grand et restez au courant de l’évolution des usages de vos visiteurs !  L’explosion des smartphones a remis en question la compatibilité de nombreux sites web dont l’affichage n’était pas adapté à ces nouveaux appareils.

7. Négliger le linking interne

Tout comme les liens externes pointant vers votre site sont importants, le maillage interne doit occuper une place de choix dans votre référencement. Le négliger pourrait donc vous faire perdre beaucoup de points. Veillez cependant à composer votre linking intelligemment, et en plaçant vos liens sur des mots-clés (oubliez définitivement le "cliquez ici").


8. Faire appel à des fermes de contenu

On en parle beaucoup depuis Google Panda, mais on ne saurait que trop le rappeler : multiplier les contenus sans valeur sur son site internet ne permet pas d'améliorer son référencement, au contraire. Les fermes de contenu ont vu leur positionnement être déprécié drastiquement après le passage du filtre de nettoyage de Google. Inutile donc de prendre le risque de subir le même sort en proposant ce type de contenu.


9. Cacher du texte

Réduire la taille de police au minimum, employer la même couleur que la couleur de fond, cacher du texte derrière une image, toutes ces tentatives de détournement pour soumettre du texte aux moteurs de rechercher sans le proposer à l'internaute risquent de vous coûter cher ! La règle est clair : ce que voit le robot d'indexation, l'internaute doit le voir, et vice-versa.


10. Négliger la qualité des liens externes

Echanger des liens avec le boucher du coin alors que vous vous spécialisez dans la création de sites web est loin d’être très pertinent. Fini le temps où l’on pouvait faire exploser son Page Rank grâce à un troc de liens avec ses amis quelque soit leur domaine d’activité, Google sanctionne désormais cette pratique et favorise les liens de qualité. Il en va de même pour les termes que vous linkez au sein même de vos contenus. Ces derniers doivent être utilisés avec modération, nul besoin de mentionner à chaque fois l’url d’un terme si vous comptez l’utiliser à maintes reprises dans votre texte. Votre lien externe doit être utile à vos lecteurs afin de leur fournir des informations complémentaires à votre propos. Ne renvoyez pas systématiquement à la page d’accueil d’un site cité mais à la page dont vous faites référence lorsque cela est possible.


Nulle crainte toutefois s'il s'avérait que l'une de vos modifications ait entraîné une dégradation de votre positionnement dans les moteurs de recherche, ces pénalités ne sont souvent pas définitives. Avant d'aller encore plus loin au risque d'empirer la situation, patientez quelques semaines : dans certains cas il s'agit d'une dégradation temporaire qui s'efface d'elle-même. Dans le cas contraire, essayez d'identifier la source potentielle : "ai-je trop de mots-clés sur mon site ?", "ai-je modifié ma balise de description ?", etc. Revenez progressivement sur vos pas pour essayer d'identifier et de rectifier la ou les sources d'erreur. Et si vraiment vous ne parvenez pas à redresser la barre, faites appel à un professionnel du référencement qui saura vous guider !

Mélanie G.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire