mercredi 21 septembre 2011

Le Top 10 Digitives des plus belles couvertures d'album de l'année 2011

Aujourd'hui le collectif Digitives vous propose une sélection de couvertures d'album qui auront marqué cette année 2011. La plupart vous sont sûrement familières mais connaissez-vous l'histoire qui se cache derrière ces pochettes ? A vous de découvrir le classement et de nous faire part de vos coups de coeur !


1. The Rapture - In the Grace of your Love



Personne ne donnait cher du retour du quatuor new-yorkais the Rapture après 5 longues années d’absence. Pourtant, leur nouvel album “The Grace of your Love” est encensé par la critique.
Le surfeur rivalisant d’adresse sur la pochette n’est autre que le père de Luke Jenner, un des membres du groupe. Profondement marqué par la disparition de sa mère quatre ans plus tôt, Jenner a voulu rendre hommage à son père encore en vie donnant une résonance plus particulière à “How deep is your love” une des chansons phares de cet album.

2. Metronomy - English Riviera



De loin le meilleur album de cet été 2011, English Riviera a pour visuel une affiche créée par l’office du Tourisme du comté de Devon dans les années 80. A cette illustration signée John Gorham est désormais associée une bande son idéale pour vous convaincre de passer vos prochaines vacances sur la côte anglaise.

3. Washed Out - Within and Without


Très certainement la couverture d’album la plus sensuelle de l’année, la photo choisie pour illustrer ”Within and Without”, illustre avec brio l’atmosphère chillwave de Washed Out. 


C’est son artiste solo Ernest Greene qui, lors d’une tournée en Australie, a déniché cette photo  dans un magazine faisant la promotion d’une exposition du photographe Martien Mulder.

4. The Wombat - This Modern Glitch


Le groupe britannique a choisi le légendaire Storm Thogerson pour réaliser la couverture de leur dernier album “This Modern Glitch”. Même si le nom de cet artiste peut vous sembler inconnu, ses oeuvres sont elles passées à la postérité. Parmi les précédentes collaborations de Storm Thogerson, on trouve la très célèbre pochette de l’album “The Dark Side of the Moon” des Pink Floyd.



5. SebastiAn - Total


La pochette du dernier album de SebastiAn signée par le célèbre photographe Jean-Baptiste Mondino est sans nul doute la plus provocante de cette année 2011. Alors que beaucoup dénoncent un excès de narcissime, le dj lui a voulu montrer la relation très étroite qu’entretient tout artiste avec son égo. Un nouveau choix artistique pour SebastiAn dont les dernières couvertures d’album avaient été réalisées par So Me, réputé pour ses caricatures très colorées.

6. Tame Impala - Innerspeaker


La musique de groupe australien Tame Impala est aussi psychédélique que sa couverture d’album. L’artiste Leif est à l’origine de la pochette d’Innerspeaker et a également réalisé les illustrations des singles de l’album. La majorité des oeuvres de cet artiste est le fruit de la rencontre entre nature et géométrie.


7. Battles - Gloss Drop


La parfaite complémentarité entre visuel et titre d'album revient indéniablement au groupe de rock expérimental Battles. Imaginée par Dave Konopka, l'un des guitaristes, la pochette flashy retranscrit le processus de création du groupe en tant que matière organique. 

affiche publicitaire pour la sortie de "Gloss Drop", Boston
De nombreuses villes à travers le monde ont vu leurs murs recouverts de cet amas rose devenu désormais iconique.

8. CSS - La Liberacion


Dans la série "on n'est jamais mieux servi que par soi-même" : la couverture du dernier album de CSS  "la liberacion" a été réalisée par Luiza Sa, une des membres du groupe. Après 4 ans d’absence, la troupe brésilienne à la créativité intarissable  revient avec un album aussi déjanté que le visuel de sa pochette.

9. Red Hot Chili Peppers - I'm with You



Pour leur dixième opus, les Red Hot Chili Peppers ont confié la réalisation de la pochette d'I'm with You au très subversif Damien Hirst. Après sa tête de mort «For the love of God», agrémentée de 8601 diamants en 2006, on retrouve, à travers cette couverture d'album, la mort, thématique récurrente dans les oeuvres de l'artiste.

10. Jay Z & Kanye West  - Watch the Throne


Débauché de chez Givenchy, le créateur Riccardo Tisci célèbre la rencontre de deux pointures du rap américain Jay-Z et Kanye West en réalisant la pochette de l'album "Watch the Throne". Hommage implicite à l'architecture gothique chrétienne, Tisci, fort de ses techniques de haute-couture, produit un visuel alliant bas-relief et dorure.

Justine P. & Mélanie G.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire